mardi 1 novembre 2016

FRANCFORT EN BAISSE

Francfort en baisse après un éphémère rebond (Dax: -0,20%)

Francfort (awp/afp) - La Bourse de Francfort, peu aventurière depuis plusieurs séances, a enregistré un éphémère rebond en début de séance avant de retourner en territoire négatif dans la matinée, au début d'une journée fériée dans plusieurs pays.


Vers 09H05 GMT, l'indice vedette Dax se repliait de 0,20% à 10.642,90 points et le MDax des valeurs moyennes de 0,50% à 21.039,41 points.


Le Dax avait démarré sur une hausse de 0,55%, porté par l'activité manufacturière en Chine, qui a continué de croître en octobre, maintenant son rythme de progression le plus rapide depuis plus de deux ans, selon un indicateur publié mardi.


Cet indicateur est bon augure pour la deuxième économie mondiale et a de quoi réjouir la place Francfortoise alors que de nombreuses entreprises allemandes sont très dépendantes du marché chinois.


Mais l'enthousiasme des investisseurs a rapidement laissé place à la prudence qui caractérise le marché depuis plusieurs séances, sur fond d'inconnue sur l'issue de l'élection présidentielle américaine et de décisions importantes attendues des banques centrales dans les semaines à venir.


Le comité de politique monétaire de la Fed américaine doit débuter une réunion de deux jours dans la journée. L'issue de cette réunion est toujours très attendue par le marché, avide de détails permettant d'anticiper la prochaine hausse des taux, pour l'instant escomptée en décembre.


Malgré quelques indicateurs à l'agenda macroéconomique hors d'Allemagne, la séance pourrait être calme en ce mardi férié pour la Toussaint dans le sud de l'Allemagne et plusieurs pays européens.


Du côté des valeurs, l'énergéticien EON tenait la corde (+1,20% à 6,75 euros).


Lufthansa cédait 0,13% à 11,63 euros. La filiale à bas coûts du groupe aérien, Eurowings, fait l'objet de négociations salariales tendues mais le syndicat du personnel de cabine UFO a annoncé lundi ne pas prévoir de grève cette semaine, après celle menée jeudi dernier.


Le géant européen du transport aérien doit par ailleurs dévoiler mercredi son bilan financier détaillé pour le troisième trimestre. Le 19 octobre, il en avait déjà publié une partie et avait relevé sa prévision de bénéfice d'exploitation ajusté pour 2016.


Le groupe immobilier Vonovia, qui avait profité de la séance de lundi, retombait (-1,11% à 31,73 euros).


Fresenius, spécialiste de la santé, reculait de 1,12% à 66,50 euros tandis que Deutsche Bank était lanterne rouge (-1,18% à 13 euros).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire