jeudi 20 avril 2017

cac40

CAC40 : écrase le classement européen à la veille 3 sorcières



0

0
20/04/2017 | 18:14

Après la plus forte baisse de l'année mardi, le CAC40 (+1,48% à 5.078) inscrit sa seconde plus forte hausse de l'année 48H plus tard: ceci survient au meilleur moment puisque la séance de vendredi sera celle des '3 sorcières' et le mois d'avril redevient positif in extremis.

Le CAC40 a enregistré jusqu'à +100Pts sur ses 'plus bas du jour' (à 5.093 contre 4.989 au plus bas) dans un volume de 4,7MdsE, soit 33% de plus que la veille.

D'un climat de morosité initial, Paris a basculé au fil des heures dans vers climat d'euphorie qui n'a d'équivalent nulle part ailleurs puisque Francfort, Amsterdam ou Londres parviennent tout juste à finir dans le vert (avec moins de 0,1% de hausse), Madrid et Bruxelles à l'équilibre, la bourse de Lisbonne chutant de -0,6%.
Près de 90% des +0,55% affiché par l'Euro-Stoxx50 (à 3.440) provient de l'envol des valeurs françaises.

Les opérateurs invoquent la publication de quelques bons résultats ce matin (Schneider, Pernod-Ricard, Biomérieux) et surtout un sondage donnant E.Macron en tête au 1er tour: les 'bookmakers' britanniques valident par ailleurs un duel Macron/Le Pen comme quasiment certain dimanche soir (et un duel Mélenchen/Le Pen à moins de 15% de probabilité).

On assiste également à un petit redressement des indices US (+0,4 à +0,5%) qui efface les pertes de la veille mais reste sans commune mesure avec la performance observée à Paris (c'est AMEX qui titre le Dow Jones avec +2,3%).

Du côté des statistiques US, les intervenants ont pris connaissance à 16H de l'indicateur avancé du Conference Board qui a de nouveau progressé de +0,4% le mois dernier (après +0,5% e mars).

Un peu plus tôt, les inscriptions hebdomadaires au chômage US (en hausse de +10.000 à 244.000) puis de l'indice 'Philly Fed' au titre du mois en cours qui se contracte fortement, de -10,8Pts à 22 contre 32,8 en mars (au lieu de 25 attendu).

En Europe, les prix à la production industrielle allemands ont augmenté de 3,1% en rythme annualisé le mois dernier, soit le même rythme qu'en février, d'après les données de Destatis, l'office fédéral de statistiques. Par ailleurs, sur le marché des changes, l'euro prend 0,5% face au dollar à 1,0766, tandis que le baril de Brent s'adjuge 0,7% à 53,3 dollars.

Actualité chargée sur le front des valeurs. Parmi elles, Schneider Electric (+3%) tire son épingle du jeu sur l'indice phare après l'annonce d'une hausse de 3,1% du chiffre d'affaires en organique et sur un an à 5,84 milliards d'euros au premier trimestre, en sus d'une confirmation des objectifs 2017.

Mais ce sont les banques qui tirent le CAC40 vers 5.075Pts avec +4% sur BNP-Paribas, +2,8% sur Société Générale et Natixis, +2,4% sur Crédit Agricole puis le secteur auto avec Peugeot +3,9% puis Valéo +3% et Renault +1,9%.

Egalement bien orienté, le titre Pernod Ricard s'adjuge pour sa part 1,1%. Le chiffre d'affaires du groupe de spiritueux s'est élevé à 7,05 milliards d'euros au titre des 9 premiers mois de l'exercice 2016/2017, avec une croissance interne de +4%, et les objectifs annuels ont également été reconduits.

Sur le SBF 120, bioMérieux engrange 7,8% (nouveau record absolu à 172,5E) sur fond de bond de 16,3% des revenus en données publiées à 568 millions d'euros. Casino bénéficie de rachats de découvert avec +3,4%, à égalité avec Europcar.

Enfin, outre-Atlantique, les investisseurs seront attentifs notamment aux publications de résultats de l'opérateur télécoms Verizon et du groupe de solutions de paiement Visa aux Etats-Unis.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire